Imprimer

Centrées en Jésus-Christ, nous marchons ensemble pour rendre le Charisme visible

on 08 Sep, 2022

Bogotá (Colombie), 08/09/2022, Sœurs en préparation vœux perpétuels 2022.- Nous avons été appelées à vivre la rencontre interprovinciale de préparation aux vœux perpétuels dans la Province de Bogota du 15 juin au 15 juillet 2022, un temps de grâce pour approfondir et renforcer notre consécration et donner notre Oui perpétuel au Seigneur dans la Congrégation.

Dès le début, nous avions un objectif clair : "Dans un climat synodal, suivant les orientations du 55e Chapitre général, nous cherchons à offrir aux sœurs qui se préparent aux vœux perpétuels une expérience profonde de Dieu, afin de grandir dans l'ouverture aux exigences de l'Évangile, de la vie fraternelle en communauté en vue de la mission" (Cf. CG p. 18). En réponse à cet horizon, nous nous sommes disposées pour le vivre avec ouverture, engagement et enthousiasme. Depuis le 14 juin, des sœurs de la Province des Caraïbes et des cinq entités de la Colombie arrivent dans la capitale colombienne, Bogotá. Trois nationalités (Venezuela, République dominicaine et Colombie), une diversité de cultures et le même désir de suivre Jésus-Christ dans la radicalité du Royaume.

Province de Bogotá

Sr. Nancy Carolina Correa Chingaté

Sr. Ligia Tatiana Bernal Sierra

Province de Bucaramanga

Sr. Ludy Johanna Garzón Ballesteros 

Sr. María Alejandra Machuca Cáceres

Province d'El Caribe

Sr. Mayleana Mayliuw Pérez Valero

Province Manizales

Sr. Jessica Alejandra Álvarez Rocha

Sr. Diana Constanza Ramírez Cortés 

Province de Medellín

Sr. Deicy Paola Montoya Arredondo

Sr. Lina María Quintero Ríos

Province de Santafé

Sr. Carmen María Martínez García

 

ACCUEIL ET OUVERTURE

La maison du Postulat ouvre ses portes pour nous accueillir et ouvrir la rencontre. Dans une atmosphère de simplicité et de fraternité, Sœur Pastora Marín, Prieure provinciale, la communauté de formation et les postulantes nous ont offert un après-midi de partage, de sourires, de conversations, de chants et bien d'autres surprises. Depuis ce jour, nous avons relevé le défi d'ouvrir, d'entrer, de prier et de fermer (cf. Mt 6,6).

RENCONTRE AVEC L'HISTOIRE

Nous sommes allées en pèlerinage au Sanctuaire du Seigneur de Monserrate. Nous avons célébré l'Eucharistie et commencé une visite des lieux et des premières communautés de la Congrégation à Bogotá, sous la guide de Sœur Ana Francisca Vergara : l'Hospice, le quartier de la Candelaria, la chapelle de l'ancien hôpital San Juan de Dios où les six premières sœurs françaises sont arrivées en 1873, l'ancien Noviciat, entre autres.

Sr. Martha Lucía Millán nous a accompagnés dans une visite des archives de la Maison centrale, une occasion de mieux connaître l'histoire de notre Province mère et de s'imprégner de l'audace et du courage de ces sœurs françaises qui ont incarné le charisme de la charité avec une audace missionnaire sur toute l'étendue de notre territoire national en Colombie.

L'AFFECTIVITÉ DANS LA VIE CONSACRÉE

Dans nos processus personnels, la connaissance de soi est la clé pour comprendre le Mystère de Dieu révélé dans notre propre histoire. Conscientes de cela, la psychologue Liliana Gómez, nous a guidés à travers l'atelier sur l'Affectivité dans la Vie Consacrée, qui nous a fourni des outils pour affronter nos relations personnelles et communautaires avec liberté et respect, pour grandir dans l'acceptation personnelle et pour intégrer les dimensions de notre être afin de générer des environnements plus fraternels.

PROJET COMMUNAUTAIRE

Afin de donner une unité à tous les moments et expériences que nous vivrions pendant le mois, nous avons élaboré notre projet communautaire, animé par Sr Fabiola Rojas, conseillère en formation de la Province de Bogotá, déléguée pour nous accompagner pendant ce temps de renouvellement et de rencontre.

DES MOMENTS DIFFICILES ASSUMÉS DANS LA FOI ET LA FRATERNITÉ

Il est important de noter que pendant les jours où nous étions dans la ville de Bogotá, nous avons été confrontées à des températures inférieures à la normale, dans le contexte de l'augmentation des infections Covid-19, auxquelles nous n'étions pas étrangeres. Les sœurs infectées ont assumé ce temps d'isolement avec responsabilité et les autres avec charité fraternelle, étant une occasion de vivre les valeurs du Royaume. Les plateformes virtuelles ont permis de réaliser le programme et de faire participer tout le monde.

VÉCU EN LA COMMUNAUTÉ

Sœur Martha Lucía Andrade Morales, Prieure provinciale de Manizales, et Sœur Leonila Castaño, conseillère de formation, nous ont guidées dans l'approfondissement de notre première mission : construire la communauté, à partir de la figure du polyèdre que nous propose le pape François pour mieux comprendre la culture de la rencontre. Dans une atmosphère de confiance et de liberté, nous avons partagé nos expériences communautaires et les défis que nous devons relever pour vivre l'art d'être sœurs. A la fin, nous avons célébré une agape fraternelle comme expression d'une unité authentique.

DANS LE RENOUVEAU ET LA FIDÉLITÉ, MARIE :

Accompagnées de Sœur Nidia Beatriz Mesa, supérieure provinciale de Santafé, nous avons contemplé notre mère Marie comme Temple de Dieu, modèle de consécration parfaite, qui assume son projet comme le sien. Nous avons compris qu'être des femmes consacrées, c'est être porteuses de l'Evangile dans le monde et que la fidélité est le vécu quotidien et le renouvellement de notre "Oui" qui est soutenu par la fidélité de Dieu. Notre défi est donc de laisser Marie-Temple être Celle qui nous apprend à nous laisser habiter par la Trinité pour rester toujours fidèles à l'Alliance.

FEMMES ENTREPRENEURES (ALTAMIRA) :

Admirer chez nos sœurs leur ardent désir de partager la bonté de notre charisme dans la promotion et la dignité des personnes qui vivent des réalités d'inégalité, de douleur et de marginalisation, c'est reconnaître la grandeur et la vigueur de cet héritage. C'est ainsi que nous avons vu l'Esprit de notre Mère Fondatrice palpable lors de la visite de la fondation : Marie Poussepin Femmes Entrepreneures (Mujeres empresarias Marie Poussepin) à Altamira (Bogotá), qui cherche à promouvoir le développement des capacités et du potentiel des femmes en tant qu'entrepreneures dans l'agriculture urbaine et l'art écologique. Nous apprécions que ce processus crée des liens de fraternité et un profond sentiment d'appartenance. Nous remercions Dieu de continuer à inspirer des expressions réelles de la Charité.

ÉCLAIRÉES PAR LA PAROLE

Guidées par Sœur Pastora Marín Vásquez, Prieure provinciale de Bogotá, nous avons contemplé la Parole comme source de vie qui se transforme. Éclairées par les textes bibliques : la parabole du semeur (Mt 13, 18-23), la Samaritaine (Jn. 4, 5-42) et le bon Samaritain (Lc. 10, 25-37), nous avons redécouvert l'importance de vivre une foi fondée sur des convictions, dans le choix de la méditer personnellement et en communauté. À partir de la lecture contemplative de ces textes bibliques, nous nous sommes interrogés, nous avons réfléchi et nous avons compris que notre relation avec les pauvres est le critère le plus clair pour identifier si nous sommes sur le chemin de l'Évangile.

REALITE

Embrasser la réalité, c'est bien plus que prier pour elle, c'est comprendre que les besoins de nos frères et sœurs sont le cri de Dieu qui demande une réponse efficace pour soulager leur douleur et rendre leur vie digne. Rafael Diago, frère dominicain, qui nous a permis d'approfondir la parabole du bon Samaritain (Lc 10, 25-37) et a caractérisé chacun des personnages, ramenant la réflexion à notre manière d'être en relation avec les autres. Face à ce partage, il nous reste à compatir et à agir concrètement comme une manifestation d'humanisation authentique et efficace. 

UNE CONSAGRATION (Vœux)

Sœur Ángela María Vélez Restrepo, Prieure Provinciale de Medellín, avec un regard profond centré sur l'essentiel, nous a aidés à intérioriser le vœu d'Obéissance comme Mystère de confiance ! écouter et aimer de tout notre être ; le vœu de Pauvreté comme Mystère de gratuité ! pour sortir de l'autoréférence dans le don de soi au quotidien, et le vœu de chasteté comme Mystère de communion ! où toute fécondité de notre vie religieuse dépend de la qualité de la vie fraternelle qui exige d'accueillir notre vulnérabilité et celle des autres avec des attitudes concrètes de respect et de miséricorde. Le besoin de choix qui renforcent les convictions et les certitudes se traduit par une cohérence de vie.

RITUEL DE LA PROFESSION PERPÉTUELLE

Sœur Angela Maria, a fait brûler nos cœurs avec sa réflexion profonde et passionnée sur chaque partie du rituel de la profession perpétuelle. Elle a souligné la signification de la joie d'appartenir au Seigneur et de s'appartenir les unes aux autres dans l'expérience communautaire de notre consécration finale.

EN VUE DE LA MISSION : " Engagées par notre profession religieuse à la suite du Christ, nous sommes envoyées pour réaliser la mission de l'Église selon le charisme de Marie Poussepin". C81

Sœur Yamile Martínez Orozco, conseillère en formation de la Province de Bucaramanga, nous a présenté l'importance d'accueillir la Parole comme lumière dans nos quêtes missionnaires en cohérence avec le discernement de la réalité, à partir de l'envoi de Jésus pour annoncer le Royaume de Dieu et la Bonne Nouvelle d'être enfants de Dieu.

Ensuite, nous avons poursuivi l'approfondissement de la vie et de la mission de Marie Poussepin, nous avons analysé la réalité du monde globalisé et partagé les défis missionnaires des 15 structures de notre Congrégation. Tout cela a confronté notre engagement et notre participation dans les lieux de mission et notre disponibilité aux besoins du monde d'aujourd'hui.

PARTAGE DE LA CONNAISSANCE - "Ils avaient tout en commun" Actes 4,32

"Chacune a besoin des autres pour être pleinement elle-même" C5. Il a été très agréable de voir en action ces maîtresses du cœur, nos propres camarades offrant avec amour et simplicité leur talent et leur disposition pour le travail manuel dans différentes techniques : le pointillisme appliqué à la peinture sur pierre, la décoration de bougies, l'élaboration de poignées et le tissage au point de croix. Chacune d'entre eux a révélé la grandeur de son cœur et sa capacité à partager ses dons et ses talents.

INTÉRIORISATION - DIEU QUI PARLE EN SILENCE

"Le silence, condition de la rencontre avec Dieu et sa Parole, est la plénitude du cœur ; il apaise l'esprit et favorise la contemplation et l'étude" C14. Les journées d'intériorisation et le jour du désert ont été un cadeau très spécial et propice pour reprendre les thèmes. Ce furent des espaces significatifs pour écouter la voix de Dieu dans le silence ainsi que pour renforcer nos convictions en tant que femmes consacrées.

CONCLUSION 

En action de grâce au Seigneur et à vous, sœurs, qui nous avez donné l'occasion de nous réunir pour revitaliser et renforcer notre option, nous vous rappelons combien vous êtes importantes pour nous ; merci pour votre délicatesse, vos prières et vos messages. Le temps est venu de retourner dans nos communautés le cœur plein de bonheur et avec l'engagement de témoigner de ce que nous avons vécu.

Merci beaucoup. Nous nous confions à vos prières.