Imprimer

Profession perpétuelle au Chili : « Le Seigneur mon Dieu m’a ouvert l’oreille, et moi, je ne me suis pas révolté, je ne me suis pas dérobé » (Is 50,5)

on 13 Sep, 2022

Putaendo (Chili), 13/09/2022, MCS – Vice-province d'Aconcagua.- Le samedi 10 septembre, nous avons célébré dans la paroisse de San Antonio de Padua de Putaendo, Chili, les vœux perpétuels de sœur Licarayen Fernanda Torres Muñoz de la Vice-province d'Aconcagua.

Nous avons accompagné notre sœur, qui a confirmé sa Fidélité à Dieu avec la proclamation publique de ses Vœux Perpétuels dans notre Congrégation. La devise qui accompagne Sœur Licarayen depuis sa première profession est : « Le Seigneur mon Dieu m’a ouvert l’oreille, et moi, je ne me suis pas révolté, je ne me suis pas dérobé » (Is 50,5). Que sa Parole, en particulier cette citation biblique, soit une force dans les joies et les difficultés, qu'elle éclaire votre engagement à poursuivre l'annonce du Christ ressuscité dans l'Église selon le charisme de Marie Poussepin. 

La célébration, vécue dans la fraternité, la simplicité et la joie, a été marquée par des moments très significatifs qui engagent toutes les sœurs de la structure à répondre à l'appel à être une Église synodale, à l'écoute du charisme de Marie Poussepin, une Église qui écoute, avec la conscience qu'écouter est plus qu'entendre, comme le pape François. Selon le pape François, il s'agit d'une écoute réciproque dans laquelle chacun a quelque chose à apprendre... et de cette manière, de continuer à chercher les réponses que nos frères et sœurs et la société chilienne attendent de nous aujourd'hui. 

A la fin de l'Eucharistie, les sœurs, avec la famille de Licarayen et des amis, se sont rendues au Collège Marie Poussepin pour partager une agape fraternelle en signe de reconnaissance envers Dieu pour le don de la vie et la vocation religieuse de notre sœur.