Lectio Divina : 4ème Dimanche de Pâques. Cycle A

on 01 Mai, 2020
Affichages : 2023

Rome (Italie), Mlle. Yolanda Valero, 3 mai 2020.- « Je suis venu pour qu'ils aient la vie et qu'ils l'aient en abondance » (Jn 10, 10).

Lectio Divina 03/05/2020 fr Download

 

EVANGILE

Jean 10, 1-10

« En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui n'entre pas dans la bergerie par la porte mais qui y monte par un autre chemin est un voleur et un brigand ; mais celui qui entre par la porte est le berger des brebis. Le portier lui ouvre, et les brebis écoutent sa voix ; il appelle ses brebis une par une et les fait sortir. Quand il a fait sortir tous les siens, il va devant eux, et les brebis le suivent, car elles connaissent sa voix. Mais ils ne suivront pas un étranger, mais le fuiront, car ils ne connaissent pas la voix des étrangers. Jésus leur a raconté cette parabole, mais ils n'ont pas compris de quoi il parlait. Alors Jésus leur dit de nouveau : « En vérité, en vérité, je vous le dis, je suis la porte des brebis. Tous ceux qui sont venus avant moi sont des voleurs et des brigands ; mais les brebis ne les ont pas écoutés. Je suis la porte ; si quelqu'un entre par moi, il sera en sécurité ; il pourra aller et venir et trouvera un pâturage. Le voleur ne vient que pour voler, tuer et détruire. Je suis venu pour qu'ils aient la vie et l'aient en abondance.. 

ÉTUDE DU TEXTE

« Les brebis écoutent sa voix »

Le texte tourne autour des images telles que : berger, brebis, bergerie et porte. Ce langage était familier à ses auditeurs et ils le comprenaient bien, car l'élevage était depuis des siècles une occupation commune en Israël. Jésus l'avait déjà utilisé fréquemment dans ses discours (Mt 10,5-6) et paraboles (Mt 25,31-33).

L'image de la « Porte » et du « Berger » découle directement de l'incident précédent (cf. Jean 9). Les Pharisiens de la synagogue de Jérusalem se sont révélés être de mauvais bergers car ils ne pensaient qu'à maintenir leur autorité arbitraire, sans éprouver de compassion pour l'homme né aveugle, ni de joie pour le rétablissement de sa vue. Au lieu de cela, le Seigneur s'est sincèrement préoccupé de la vie de cette pauvre personne aveugle, qui l'a finalement suivi hors du bercail du judaïsme, après que les Juifs l'aient expulsé (Jean 9 :34). « Je suis la porte » est la troisième des sept déclarations du « Je suis » de Jésus enregistrées uniquement dans l'Évangile de Jean. Ces proclamations du « je suis » soulignent son identité et son but unique et divin. Immédiatement après avoir déclaré qu'il est « la porte » dans Jean 10 :7, Jésus déclare : « Je suis le bon pasteur » (Jean 10 :11). Il se décrit lui-même non seulement comme « le berger », mais comme « le bon berger ».

De toutes les figures qui s'appliquent à Dieu dans l'Ancien Testament, celle du berger est l'une des plus importantes. D'autres peuvent mieux illustrer sa gloire et sa majesté, mais aucun n'exprime comme celle-là la tendresse et la sollicitude divines pour son peuple. Dans ce texte, Jésus est identifié comme celui à qui appartiennent les brebis, « le Bon Pasteur » qu'elles entendent et suivent. Celui qui les conduit vers de bons pâturages et les protège des ennemis, donnant même sa vie pour eux. Sans aucun doute, c'est un terme très suggestif qui nous parle de propriété, de soins, de protection, de connaissance intime, d'amour illimité et sacrificiel.

MÉDITATION

« Je suis la porte ; si quelqu'un entre par moi, il sera en sécurité »

Les brebis reconnaissent leur berger et le suivent. Ainsi, Jésus, en utilisant cette image, se montre comme le berger ayant autorité pour faire sortir et guider ses brebis dans un nouveau bercail. Tous ceux qui écoutent sa voix, son message de libération parce qu'il est le berger d'Israël, trouveront en lui la lumière et la vie en abondance. Sa voix ne s'adresse pas à des personnes anonymes, mais il les connaît une à une, car Jésus a un visage, un nom, une dignité.

- Que signifie dans votre vie chrétienne être une voix et un guide ?

- Comme Jésus, reconnaissez-vous dans les autres son visage, son nom et sa dignité ?

Jésus nous révèle qu'il est la nouvelle Porte, non seulement par rapport à l'ancienne enceinte d'Israël, mais aussi par rapport à ceux qui la suivent. Ses paroles sont une invitation claire à changer notre façon de penser et de nous comporter. Entrer par Jésus signifie mettre le bien de la personne comme une tâche prioritaire et utiliser toutes les énergies pour l'accomplir. Celui qui n'entre pas dans cette nouvelle logique est un oppresseur. Il est certain que les paroles que Jésus adresse à ses contemporains et à nous aujourd'hui, qui souvent continuons à utiliser la domination et la violence pour opprimer le peuple, sont dures et fortes. Jésus est la nouvelle porte par rapport à tout, mais que signifie pour nous aujourd'hui d'entrer par la porte qu'est Jésus ? Cela signifie « s'approcher de lui », « avoir confiance en lui », le suivre et se laisser guider par son message ; cela signifie, en bref, participer au don de soi, à la mort et à la résurrection de Jésus, afin que se réalise le vrai bonheur de l'homme : avoir la vie et la vie en abondance.

Jésus est le berger qui entre dans votre vie comme une porte d'entrée et de sortie :

- Vous laissez-vous guider par lui dans vos relations avec les autres ? 

- Êtes-vous aussi, dans votre communauté et dans votre famille, une porte, non pas pour vous enfermer, mais pour rester ouvert à la communication fraternelle et pour laisser passer l'amour et la confiance ?

PRIÈRE

« Je suis venu pour qu'ils aient la vie »

Seigneur Jésus, Tu es celui qui guide notre vie, qui cherche notre bien et c'est pourquoi Tu nous invites à entrer par la porte de la foi, afin que, en croyant en Toi, nous puissions Te trouver non seulement dans notre prière et notre vie sacramentelle, mais aussi dans les autres, auxquels Tu nous as confiés pour que nous soyons lumière et guide dans leurs réalités concrètes et pour que nous réussissions tous à ouvrir, à entrer et à parcourir le chemin que Tu nous indiques, car c'est le chemin qui nous mène à la vie et à cette vie en abondance, Amen.

CONTEMPLATION

Se souvenir tout au long de cette semaine que :

* Jésus nous dit :

« Je suis la porte ; si quelqu'un entre par moi, il sera en sécurité ».

« Je suis venu pour qu'ils aient la vie et qu'ils l'aient en abondance ».