De Manizales : Qui est Marie Poussepin ?

on 19 Aoû, 2020
0
0
0
s2sdefault

Colombie, 19/08/2020, texte : Adrián Ricardo Cabrera, vidéo : Samuel Cabrera Cruz.- Marie Poussepin : Elle a su écouter la voix de Dieu en s'abandonnant complètement à Lui. Parler de Marie Poussepin, c'est se plonger dans la richesse de son charisme, un charisme qui a été revitalisé et qui est resté valable dans l'histoire, l'histoire du peuple de Dieu. De nombreuses générations ont bu au charisme de Marie Poussepin, ceux qui ont été les destinataires de sa mission d'évangélisation : les malades, les enfants, les pauvres, les faibles ; ceux qui sont peut-être désespérés parce qu'ils n'attendent rien de la société ou de la vie, mais qui souhaitent connaître les ministères de Jésus-Christ ; et le charisme de Marie Poussepin est toujours vivant, annonçant le Royaume par la charité.

Son project, nouveau en son temps, mais soutenu par la Foi et l'amour de celui qui peut tout, a pu se réaliser non sans avoir d'abord surmonté les difficultés avec l'audace et la décision de cette femme courageuse. Elle a ainsi formé une communauté de femmes qui ont choisi avec générosité et dévouement d'y vivre et de servir la charité ; de réaliser la mission par une action apostolique permanente ; dans une communauté protégée et guidée par notre très sainte Mère, Marie.

Son œuvre de charité a fait l'histoire dans le monde et dans l'Église, les fruits sont innombrables surtout parce que l'Être des destinataires de la mission a été édifié et humanisé, accomplissant ainsi son idéal : « ayez le grand souci d'édifier les âmes de tous, par vos paroles et votre exemple ».

Vraiment, l'œuvre de cette femme pieuse et charitable a dépassé les frontières ; c'est pour cette raison que l'Église, il y a plus de 25 ans, par l'intermédiaire du Pape Jean-Paul II, a su reconnaître cette femme courageuse, en lui accordant la grâce d'être appelée Bienheureuse, Bienheureuse Marie Poussepin, Apôtre social de la Charité ; oui, elle est une femme de province, simple, tendre, audacieuse, mais surtout une femme privilégiée de se savoir aimée de Dieu et d'aimer son prochain et surtout les enfants. La réflexion sur sa vie et son œuvre nous donne l'occasion de confirmer qu'elle a vraiment, à l'exemple de Marie, su écouter la voix de Dieu en s'abandonnant totalement en Lui.

Aujourd'hui, ceux qu'elle aimait avec une prédilection particulière, les enfants continuent à connaître et à parler de sa vie, de son travail et de son charisme.

VIDÉO