Donner la vie dans l'ordinaire et l'extraordinaire

on 01 Déc, 2023
Affichages : 482

Bagdad (Irak), 30/11/2023, Sr. María Ángeles Flores.- Femme humble, geste amical, sourire accueillant ; mouvements lents, comme une empreinte des années de service auprès des malades, des nuits de veilles et des efforts ardus pour soutenir l'Hôpital Saint Rafaël à Bagdad ; regard respectueux, accueillant, serein, ferme ; vous y trouvez attention, respect, soulagement.

Je parle de Sr. Maryanne-Pierre, Administrative Supervisor de l’Hôpital Saint Raphaël, qui le 17 novembre de l'année en cours a reçu, avec neuf médecins, la médaille Benémerenti de notre cher Saint-Père le Pape François (Le prix papal « pro ecclesia et pontifice » est la plus haute distinction décernée par le pontifical suprême de l'Église catholique aux laïcs et au clergé).

La décoration a été donnée par Mgr. Mitja Leskovar, Nonce Apostolique, et Mgr. Jean Sleiman, l’Archevêque de l’Église Latine d’Irak. Sr Maryanne-Pierre était accompagnée fraternellement par Sœur Bernadette Youssef supérieure Vice-Provinciale du Moyen-Orient, Père Ameer Jaji OP et les sœurs des communautés d’Irak.

Sr. Maryanne-Pierre et les neuf médecins renommés sont aimés et respectés à l'Hôpital Saint Rafaël, ce sont des personnes qui ont su donner leur vie, avec qualité professionnelle, dans le service ordinaire de chaque jour, voir même gratuits, et dans l'extraordinaire des guerres, des violences, des pénuries et des menaces.

Notre Sœur Maryanne-Pierre reconnaît que le mérite s'étend à de nombreux autres collègues :

« Je dois dire que l'honneur qui nous touche aujourd’hui, bien sûr n'est pas seulement le nôtre : de nombreuses personnes généreuses et compétentes ont travaillé avec nous pendant de nombreuses années : médecins, infirmières, personnel administratif et auxiliaire. Il ne faut pas oublier non plus l'engagement de nos généreux bienfaiteurs qui ont rendu possible le progrès de notre Hôpital au service de milliers de malades et, dans les moments les plus difficiles, aussi des blessés lors d'affrontements violents. Ensemble, nous avons pu rendre un service à notre ville bien-aimée de Bagdad, en suivant l'enseignement à l'exemple de Jésus, dans chaque personne, en particulier celles qui souffrent, nous devons voir un frère et une sœur.

Nous souhaitant, par la grâce de Dieu, que cet Hôpital sera la maison de toute personne qui cherche le soulagement de la souffrance, qu'elle soit corporelle ou morale et que nous soyons toujours, à l'exemple de NOTRE-DAME DE LA PRÉSENTATION disponibles, dévouées et Apôtres de charité selon le charisme de notre Mère fondatrice Marie Poussepin.

Avec ces sentiments, je voudrais dire encore une fois au nom de tous : merci beaucoup, que Dieu vous bénisse ! »

Nous serons présentes là où l'Église nous appelle, où nos frères ont besoin de nous, sans distinction de pays, de culture, de religion, prêtes à vivre les risques et les sacrifices qu'implique l'évangélisation (C 84)

 

Dar vida en lo ordinario y lo extraordinarioDar vida en lo ordinario y lo extraordinario